Main Page Sitemap

Recherche pour gay couple à iquitos




recherche pour gay couple à iquitos

Du plastique, beaucoup de plastiques, qui tombent dans le fleuve.
Perou-Iquitos: Quartier de Belen, la pollution, lune des honte dans mon pays coup de coeur!
Perou-Amazonie: Les associations humanitaires sont tres presentes du coté dIquitos.
Et pourtant ce fut dans mon repas au Vietnam ce midi!Ça doit être vraiment flippant!Il faut dire que la ville est ouverte et abrite trafics en tous genres (drogues, bois, animaux) ainsi quune industrie pétrolière.Les artères adjacentes sont encombrées de moto-carros, déchoppes ambulantes, de changeurs de monnaies.Leau était recouverte de nénuphars parsemés de bouteilles plastiques.Perou-Amazonie: Iquitos quartier de Belen, a faire sur Iquitos.Elle est devenue rare et elle se valorise.Pas grand chose à dire : juste une super méga-télé, où tu peux rire, vivre en compagnie dautres autour de toi, te perdre dans tes pensées et tes rêves en regardant et partageant de belles images.Cétait vendredi, donc départ lundi.Ça fourmille de monde.
Perou- Amazonie: Photo prise pres dIquitos.




Perou-Iquitos: Bienvenue au marché de Belen!Son âge dor fut la ruée vers le caoutchouc entre 1880 et 1914, période faste à lorigine des riches bâtisses quon peut apercevoir dans certaines rues.Perou-Iquitos: Quartier de Belen, quand lAmazonie est remplacé par lherbes lors de la saison seche.Je me souviens dun femme cherche homme citta di castello voyage au Sénégal, avec une excursion dans les villages de la savane.Il faut y aller muni dun puissant produits contre les moustiques et des lumières pour le soir.Jai déambulé le long de pontons de plus en plus larges, avec de plus en plus de monde, jusquà un grand escalier de bois recouvert de plaques de tôle.Toutes les plantes les plus délirantes y sont vendues pour voyager, lever ou jeter des sorts, ou encore se soigner.En haut de lescalier, on entre dans un immense marché, sans fenêtres, toutes les marchandises sont entassées à même le sol, ça grouille de gens et de mouches, il fait chaud et sombre il est midi.Que dire sur cette grande ville dAmazonie?
Cest pas jolie et puisque le quartier de Belen regroupes en plus ceux qui ne sont pas fortuné cela donne un gout très bizarre à la visite.
Bref, jai passé une première après-midi dans mon hamac sur le pont.





Particularité : il ny a pas de route pour y aller, on y arrive soit par bateau soit par avion.
Plus à lEst, le marché de Belen est un dédale de ruelles remplies détales couverts de bâches en plastique, qui souvre sur des préaux bruyants et sanguinolents de cadavres de poulets puis se prolonge par les échoppes flottantes des vendeurs de poissons.
Mais le coup de folie nest pas.

[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap